Yoga et Danse Contemporaine : le lien subtil


yoga danse contemporaine toulouse souffle


Cette semaine, mercredi 05 mai 2021 à 18h,  nous recevons en live sur Instagram Nathalie Pompele de l'Atelier Pilates à Toulouse.

Nathalie Pompele, formatrice, danseuse de formation a dansé à la fois dans le milieu de la danse contemporaine et dans l’univers du cabaret, elle s’est formée comme professeur de danse, de Pilates, de Yoga avec l’ENPY aujourd’hui partenaire soutenant la formation Lignes de Souffle.

“Danseuse de formation, à la fois cabaret /divertissement et danse dite d’expression, recherche de sens qu’est la danse contemporaine. J’ai passé un diplôme d’Etat en 2001 avec le CND pour enseigner la danse contemporaine et la licence danse à l’université Paris 8. Tout en enseignant et en pratiquant, j’ai continué à me former à l’enseignement du Pilates d’abord puis du Yoga avec l‘ENPY.

J’anime à Toulouse depuis 2014 un studio d’enseignement du Pilates, du Yoga et de la Danse qui est aussi un centre de formation.

 

Quels sont les liens entre le yoga et la danse contemporaine ?


Les liens entre le Yoga et la danse se sont tissés peu à peu, naturellement, par le biais de la pratique et de l’enseignement. C’est d’abord je crois un besoin de libérer la danse du carcan de la technique pour trouver /retrouver une certaine spontanéité et créativité du geste dansé.
En effet la danse est parfois vue comme un ensemble de gestes techniques qui peuvent finalement inhiber et oppresser. Au lieu de “technique” je parlerai plutôt de développement des possibilités physiques par le biais d’explorations guidées et de chemins gestuels en lien avec les fondamentaux de la danse contemporaine et les postures de Yoga.


Le Yoga est tout indiqué pour renouer avec sa créativité, car il est avant tout, travail patient de “détricotage” de nos habitudes de pensées qui conditionnent notre être et particulièrement le geste.
Les liens entre le Yoga et la Danse peuvent ne pas sembler évidents de prime abord sachant que le Yoga est plutôt en rapport avec l’immobilité dans l’espace limité du tapis, pour une recherche de stabilité du mental et la danse plutôt concernée par le mouvement qui se déploie dans l’espace.
Le lien premier à mon avis est le corps, dans les deux cas, c’est une base, un partenaire, un outil. Le Yoga d’inspiration tantrique qui nous parle de corps subtil et de “faire avec les obstacles” plutôt que d’aller contre me semble complètement en accord avec une danse où l’énergie peut se déployer dans l’espace. Le deuxième lien majeur est le souffle, nous gardons, nous revenons sans cesse à la conscience du souffle qui nous traverse et nous relie.


Le Yoga peut donc apporter à la danse ce regard intérieur, cette conscience fine du souffle, ce rapport au corps que l’on cherche à apaiser, cette attention à toutes les sensations.


La danse quant à elle, danse moderne, qui a cherché à libérer le corps des carcans classiques va apporter la variété des “états de corps”. Quand dans le Yoga je suis plutôt dans un flux contrôlé du geste, la danse va me permettre de donner du relief par les notions de poids, d’élan, de suspension, de déséquilibre, de lignes … et finalement générer une musicalité du geste.


En quoi consiste la formation Lignes de Souffle, à quoi sert-elle ?


La formation permet d’explorer ces liens avec des contenus liés d’abord à l’histoire de la danse, à la philosophie du Yoga. Nous définissons ensemble de quel yoga il s’agit, de quelle danse. Les contenus pratiques développent le travail à partir de postures et de “salutations au soleil” qui vont vers la danse en utilisant les fondamentaux de la danse contemporaine (rapport au poids, à l’élan, aux lignes etc…). Ils
développent aussi des “explorations guidées” autour des fondamentaux de la Danse et de la philosophie du Yoga (gunas, vayus, cakras, son OM …)
Les liens à construire au sein d’un cours sont nombreux, la formation apporte des pistes pour amorcer un travail qui vise le développement du potentiel gestuel créatif via une écoute de son intériorité, un déploiement gestuel construit et /ou spontané et un “reploiement” par le chemin du souffle sans cesse renouvelé.


« Le Soi est le danseur, le Soi intérieur est la scène, les organes des sens sont les spectateurs ». SIVASUTRA III.9

 

Article rédigé par Nathalie, et que vous pouvez retrouver également ici : https://latelierpilates.com/blogactu/

 

Pour contacter Nathalie :

https://latelierpilates.com/danse/formation-a-lenseignement-du-yoga-et-danse-contemporaine/

 

Pour vous connecter au live ou le retrouver en replay : 

https://www.instagram.com/yogmee.fr/


Bien-être en conscience